Scroll to top
en fr

Muffins myrtille avoine et graines de lin

Ingrédients

Pour une douzaine de muffins

  • 90g de flocons d’avoines complets (ou sans gluten)
  • 240ml de lait végétal + 2 cuillères à soupe de vinaigre blanc
  • 3 cuillères à soupe de beurre fondu
  • 2 oeufs
  • 120g de sucre brun (ou de canne)
  • 1 cuillère à café d’extrait de vanille
  • 128 g de farine + 2 cuillères à soupe de farine (soit farine complète, soit mélange de farines 50/50 sans gluten)
  • 2 grosses cuillères à soupe de graines de lin moulues
  • 1 cuillère à café de levure chimique (sans gluten ou normale)
  • 1 cuillère à café de bicarbonate de soude
  • 1/2 cuillère à café de sel
  • 130 g de myrtilles fraîches

Ses bienfaits

muffins myrtilles

Le Bio-hacking alimentaire

Cela fait quelques temps que j’ai envie d’écrire un article sur le « Cycle syncing » (la synchronisation des cycles) entre l’alimentation et le cycle reproductif féminin. Cette recette de Muffins myrtille avoine et graines de lin est un exemple parfait pour aborder enfin le sujet. Peut-être par crainte de me faire catégoriser dans un stéréotype féminin, ou bien par pudeur de parler d’un sujet qui m’a beaucoup concernée ces dernières années…mais me voilà enfin.

Toutes les informations citées dans cet article sont reprises des livres « The Woman code » et « In the Flo » de la nutritionniste et spécialiste hormonale Alisa Vitti. Elle a créé la méthode « Flo living » et « Cycle syncing » ce qui signifie en français vivre avec son « flo » (faisant référence à nos règles) et synchroniser ses cycles avec son mode de vie et son alimentation.

Pourquoi cela fonctionne pour moi ?

Avant de rentrer dans le vif du sujet je voudrais répéter encore une fois que chaque personne est différente, ce qui fonctionne pour moi ne va pas forcément convenir à tous. Si vous avez besoin de conseils en nutrition ou si vous avez des dérèglements hormonaux, la première chose à faire est de consulter.

De plus étant atteinte de la Mucoviscidose, une maladie génétique pulmonaire et qui affecte aussi le système digestif; la nutrition est au cœur de mes préoccupations depuis toujours. Ce type d’alimentation est saine, même sans problèmes hormonaux.

J’ai toujours pensé que les régimes alimentaires drastiques n’avaient aucun intérêt pour moi et je pense que cela apporte plus de frustration sur le long terme. Le seul aliment que j’ai réduit considérablement est le gluten car j’en ai développé une intolérance et je me rends compte que cela n’aide pas les problèmes digestifs liés à ma maladie. La méthode d’Alisa Vitti, inclut un plan nutritionnel très complet se composant de fruits, légumes, graines, viande, poisson sans exclure les aliments à indice glycémique faible. L’enjeu est donc de savoir quoi manger quand et pourquoi.

C’est quoi le Flo- living ?

En bref il s’agit de vivre tout simplement autour du rythme infradien de 28 jours sur lequel se base le cycle féminin.

Les femmes ont 4 phases dans leur cycle menstruel: la phase menstruelle, la phase folliculaire, la phase ovulatoire et la phase lutéale. Pendant chacune de ces phases, nous produisons différentes hormones qui contribuent au bon fonctionnement du corps. Les hormones contribuent à l’équilibre du poids, du niveau de stress, du cycle de sommeil, de la fertilité, de l’humeur, de la libido mais aussi à la santé de la peau et des cheveux.

Aujourd’hui, quasiment 50% de la population féminine (qui ne prends pas de traitements contraceptifs ou hormonaux) lutte contre des dérèglements hormonaux à un moment donné de leur vie. Ce chiffre est en hausse depuis des décennies. Les traitements hormonaux contraceptifs font partie de la cause, ainsi que les perturbateurs endocriniens.

Nous n’avons pas été éduquées à prendre en compte nos 4 phases hormonales dans notre manière de vivre au quotidien. Beaucoup de femmes découvrent même le fonctionnement de leurs cycles une fois qu’elles commencent à faire des bébés.
Puis, la société a créé des régimes, des modes, des sports intensifs, des aliments transformés – ce qui nous a petit à petit éloigné des besoins élémentaires et biologiques du corps humain. En privant notre corps de certaines choses pour atteindre le corps de rêve ou perdre rapidement du poids sans pour autant se nourrir correctement de façon régulière a des conséquences néfastes sur le corps qu’on ne voit pas forcément.

Le Flo-living est donc une méthode qui remet toutes les bases en place.  Une liste d’aliments naturels sont proposés en prenant en compte les 4 phases du cycle. Pourquoi? Pour apporter les vitamines, macro-nutriments et minéraux nécessaires aux hormones de chaque phase. L’idée n’étant pas de forcément restreindre définitivement un verre de vin, ou une bonne pizza, du café ou même quelques sucreries de temps en temps – mais de responsablement choisir les moments et la quantité pour les consommer.

Le Flo-living ne s’arrête pas à l’alimentation, la méthode prend aussi en compte l’activité physique, la sexualité, la vie professionnelle et personnelle. L’objectif est d’éliminer les dérèglements hormonaux qui peuvent être la cause de différents problèmes sans avoir recours aux médicaments (obésité, infertilité, stress et anxiété, acné, règles douloureuses, pertes de cheveux, baisse de libido, ballonnements, problèmes digestifs etc…)

J’ai commencé à lire les livres d’Alisa Vitti il y a 3 ans environ, lorsque j’ai commencé à avoir des problèmes suite à l’arrêt de la pilule contraceptive. Mes hormones étaient complètement déréglées et mes cycles naturels me faisait vivre un enfer au quotidien. Après des années de pilule contraceptive, mon corps ne savait plus s’autogérer.

Comment je synchronise avec mes cycles ?

« The Woman code » m’a éduqué, j’ai appris comment fonctionnait mon système reproductif bien trop tard dans la vie!

Au début j’étais un peu sceptique, c’était tout de même une organisation à mettre en place au quotidien. Mais lorsque j’ai enfin décidé de suivre ses conseils nutritifs, 2 mois plus tard mes cycles ont changé et j’ai commencé à trouver un équilibre.

J’ai donc étudié le sujet dans un premier temps. J’ai fait le lien entre la méthode et mes besoins en termes de santé (carences en vitamines, calcium, production d’hormones etc..). Ensuite j’ai réorganisé mon frigo, mes placards, mes courses. Heureusement pour moi, mon mari a aussi un régime alimentaire très sain, donc on était complètement en phase. Petit à petit, j’ai adapté cette méthode à ma vie sociale et professionnelle, puis finalement à mon activité physique et sportive. Sans parler de mon activité sexuelle 😉 mais cette partie là je la garde pour moi !

J’ai choisi de partager ma recette des muffins à la myrtille, flocons d’avoine et graines de lin pour expliquer le « cycle syncing ». Trois ingrédients dans cette recette sont recommandés pendant 2 phases adjacentes : la phase menstruelle et la phase folliculaire.

Les myrtilles pendant la phase menstruelle

Les myrtilles sont un super aliment très bon à consommer pendant votre phase menstruelle grâce à ces bénéfices:

  • Puissant antioxydant
  • Riches en vitamin K et vitamine C
  • Riches en fibres
  • Riches en phytoestrogènes

Ces nutriments sont importants pendant sa menstruation car ils favorisent la circulation sanguine dans nos organes et notamment dans l’utérus et le système digestif. Le bon fonctionnement du système digestif est toujours très important car c’est notamment ce qui permet d’éliminer les toxines  ainsi que l’excès d’hormones des dernières phases.

Pendant le début du cycle nos niveaux hormones sont au plus bas et cela peut influer sur nos émotions et notre humeur. Les phytoestrogènes aident à réguler tout ça.

Les flocons d’avoine pendant la phase folliculaire

Le flocon d’avoine est ce qu’on appelle un aliment à indice glycémique faible. Ce sont des bonnes glucides contrairement à d’autres comme le riz blanc, les pâtes ou encore le pain blanc. Il est important de donner des glucides à son corps, notamment pour ceux qui ont une bonne activité sportive. Ils ont une mauvaise réputation, mais en réalité certaines glucides sont excellents pour la santé et sont aussi composés de protéines et de fibres.

Les flocons d’avoines cuits sont très bons à consommer pendant la phase folliculaire car ils sont:

  • Riches en fibres
  • Riches en protéines
  • Riches en zinc
  • Riches en magnésium
  • Riches en fer

Pendant la phase folliculaire le corps aura besoin d’énergie avec des aliments légers comment des aliments à indice glycémique faible. L’apport en fibres est aussi important pendant cette phase, elle permettra d’éliminer toutes les toxines et les hormones en surplus restant du cycle précédent.

L’élimination et la régénération est clé et pour cela il faut un bon système digestif.  Les flocons d’avoine sont composés d’une fibre appelée le bêta glucane. Ceci est un probiotique apportant une bonne bactérie aux intestins et à notre micro biome. Ces microbes vont aider notre système digestif à éliminer l’excès d’œstrogène qui n’est pas utile au début du cycle. Le nouveau cycle produit de l’œstrogène donc le surplus peut créer des dérèglements s’il n’a pas été éliminé correctement lors du dernier cycle.

Les graines de lin pendant la phase menstruelle

Les graines en général comme les graines de lin sont très importants pendant la totalité du cycle hormonal d’un femme. Certaines femmes ne jurent que par la synchronisation des hormones grâce aux graines d’ailleurs.

Les bénéfices de cette graine est au-delà de l’apport important en fibre très complet:

  • Riche en fibres
  • Riche en protéines
  • Riche en magnésium
  • Riche en zinc
  • Riche en fer

Ce sont les effets probiotiques des graines de lin qui sont essentiels au corps pendant la première partie du cycle. Ces graines vont jouer un rôle notamment dans la production juste d’estrogène, ni trop ni pas assez. Ceci est le but premier de la phase folliculaire, pour ensuite préparer les follicules à la maturation (ovulation).

Un dérèglement d’œstrogène est un des majeurs problèmes dans les cycles féminins. Cela peut créer de l’anxiété, des sauts d’humeur, de la prise de poids et même de l’obésité. Cela peut aussi provoquer de l’ostéoporose, des problèmes cardiovasculaires et peut même affecter la libido.

Les filles, nos hormones ne servent pas qu’à procréer ! Il est temps qu’on comprenne que les hormones sont une partie primordiale de nos corps. Les pilules contraceptives qui les font dormir et nous empêchent d’ovuler, affectent tout notre système. Apprendre à connaître nos corps est aussi apprendre à l’aimer.

IMG_7962.JPG_retouche-scaled

Méthode et Recette

    1. Préchauffer le four à 190°C.
    2. Badigeonner les moules à muffins avec de la matière grasse puis saupoudrer de farine. Enlever l’excès de farine.
    3. Mélanger les flocons d’avoine, le lait et vinaigre dans un bol. Laisser imbiber pendant 15-20 minutes. Ajouter le beurre fondu, les oeufs, le sucre et la vanille. Mélanger.
    4. Ajouter la farine, les graines de lin moulues, la levure, la bicarbonate et le sel. Mélanger pour tout combiner.
    5. Avant d’ajouter les myrtilles, verser une cuillère de pâte dans chaque moule. Ensuite incorporer les myrtilles au bol avec le reste de la pâte et mélanger délicatement.
    6. Répartir le mélange dans les moules et finir avec quelques myrtilles par dessus à la fin.
    7. Cuire pendant 13-15 minutes, selon la taille de vos muffins.

Vous trouverez sur mon blog d’autres recettes qui sont idéales pour suivre une alimentation synchronisée avec ses cycles: houmous de betterave sur une tartine d’avocat

Autres actualités

Suivez-moi sur Instagram

Suivre sur Instagram